L'objectif de cette association Lainvilloise est de constituer un territoire de chasse  homogène sur  la commune de Lainville afin  d'éviter les  morcellements du territoire et assurer pour l'avenir une gestion efficace et durable de la faune.

La loi Verdeille implique un minimum de 20 Ha d'un seul tenant  pour réserver et exercer la chasse sur sa propriété. L'activité s'exerce sur le territoire de la commune de Lainville et les propriétés limitrophes dont l'ACCA a acquitté une cotisation pour obtenir la pratique du droit de chasse.

Liste des membres constituant le conseil d'administration

    M. ROSSARD Didier, Président 
    Mme  BONNIN Michèle, Vice Présidente
    Mr LE FER Bernard, Secrétaire
    Mrs CLAIRON René, BONNIN Roger, MAINGRE Maurice, BOUTANT Jean-Claude, RADET Jean-Claude : membres

Les membres adhérents à l'ACCA sont au nombre de 24, auxquels s'ajoutent les chasseurs de Montalet, membres par réciprocité suite à accord faisant apport d'une partie du territoire de la commune de Montalet. La superficie du territoire de l'ACCA est de 430Ha dont 250 Ha de plaine et 180 Ha de bois.

Pour la saison 2012/2013, nous avons accueilli un nouveau membre " jeune " de la commune (Romain) qui a réussi son permis de chasser suite à la une saison 2011/2012 qu'il a réalisée en chasse accompagnée.

Télécharger le dossier complet de l'ACCA (+)

L'actualité en ce début d'année 2010 est la remise en état du Chemin des Glaises situé au lieu-dit la Mare de Magny : ce n'était pas un luxe car au fil de l'eau, le bois commençait à empiéter sur sa largeur, ce qui a eu pour conséquence la naissance d'un nouveau parcours de circulation sur la jachère de M. Bourelette. Comme vous pourrez le constater sur les photos ci-contre, tout est rentré dans l'ordre.

Le mot du président
La gestion durable de la faune et de ses habitats est de l'intérêt général et passe parfois par des pratiques incontournables, pour contribuer à l'équilibre entre le gibier, les nuisibles, le milieu et les activités humaines : le piégeage s'impose dans ce schéma.

Depuis quelques mois l'association des chasseurs Lainvillois est victime d'actes de vandalisme (espérons le imputables à l'ignorance de certains sur la nature, plutôt qu'à de la stupidité ?). Ces méfaits se traduisent sur les zones piégées du territoire (conformément signalées par des pancartes) par le sabotage des pièges tendus pour les prédateurs renards, fouines etc. et la destruction des cages servant à la prise de corvidés. Nous vous rappelons que la régulation d'animaux nuisibles est nécessaire et indispensable pour le maintien d'un bon équilibre cynégétique (pour mémoire le renard est porteur de la rage et de l'échinococcose transmissible à l'homme).

Notre passion ne plaît pas à tous, c'est indéniable et respectable, aussi promeneurs et autres un peu de respect et de civisme, n'oubliez pas que les chasseurs sont aussi présents l'hiver pour l'agrainage, l'été pour l'apport d'eau et contribuent à bien d'autres tâches pour le maintien du milieu naturel. Plus d'informations et de connaissances sur la nature, la faune et la flore permettraient la tolérance et la suppression d'actes gratuits inconsidérés.

Gérard Coutin
(Juillet 2011)

Des nouvelles de l'ACCA
En collaboration avec la FICEVY (Fédération des Chasseurs des Yvelines) et le Parc Naturel Régional du Vexin (PNR), les chasseurs Lainvillois de l'ACCA ont participé à la plantation de haies et paillage de quelques 2000 arbustes sur environ 1Km, sur une propriété située à Mégrimont. 600m se trouvent dans la continuité (+ un retour) de la haie de 460m plantée en Mars 2010 en bordure du chemin menant de Montalet à la ferme de Mégrimont. Cet ouvrage a été réalisé sur les journées du 23 et 24 Février 2011, et permettra entre autre de retenir les eaux de pluie et de fournir des abris à la faune et à la flore.